Rss

  • google

Moteur de shopping


Dans la rubrique « Mot e-commerce du jour », nous allons voir ce qu’est un moteur de shopping.

Les moteurs de shopping (« shopbot » en anglais) permettent de référencer des millions de produits provenant de plusieurs e-commerçants et de comparer les prix et leurs prestations (délais de livraison, frais de port, etc). Par extension le terme de moteur de shopping désigne également les sites comparateurs. Il y a deux types de «shopbot», les généralistes (Kelkoo) et les spécialisés (dvdmoinscher).
Ces sites sont considérés aujourd’hui par certains professionnels du e-commerce comme étant des vecteurs importants de trafic et donc vecteurs de ventes potentielles.

Les moteurs de shopping : un levier indispensable en e-commerce

La première étape est de transmettre son catalogue produits au moteur de shopping. C’est ce qu’on appelle le flux produits. Il est important d’avoir un catalogue complet avec toutes les informations nécessaires du flux produits (prix, nom du produit, url, image, stock…) et les mettre à jour régulièrement.
La seconde étape est d’optimiser au maximum le catalogue pour maximiser le taux de clic produits. Il faut ensuite faire une veille quotidienne des performances des produits ou la catégorie pour vérifier la rentabilité de la diffusion de l’offre sur les moteurs de shopping.

Réaliser ce catalogue très technique nécessite beaucoup de ressources. Pour faciliter cette étape, il peut être intéressant de passer pas une solution de gestion des flux comme Lengow (http://www.lengow.fr) ou Beezup (http://www.beezup.com). Ces sites de gestion créent un unique flux produits et l’adaptent pour chaque moteurs de shopping sur lequel le e-commerçant souhaite diffuser son offre.
L’inconvénient c’est que cette pratique peut revenir vitre très cher pour les petits e-commerçants. En effet, la plupart de comparateurs fonctionnent sur le modèle au CPC (LeGuide, Twenga, Shopping.com, Kelkoo…). C’est-à-dire que le comparateur facture chaque clic depuis son site au e-commerçant. Toutefois certains ont choisi de travailler sur un modèle au CPA : à chaque vente générée par le comparateur, une commission variable lui est reversée.


Laisser un commentaire

Login with your Social ID

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *